Économiser de l’énergie en cuisine : 7 conseils pour une cuisine plus durable et plus économique

Économiser de l’énergie en cuisine : 7 conseils pour une cuisine plus durable et plus économique

Pour le bien de l’environnement et pour réduire nos factures, économiser le gaz et l’énergie dans la cuisine est une bonne habitude que nous devrions apprendre à prendre nous-mêmes. Voici quelques conseils sur la meilleure façon de procéder.

Avec la période que nous vivons et l’augmentation incroyable et soudaine du coût de l’énergie, économiser et apprendre à ne pas gaspiller le gaz et l’énergie est un véritable impératif, un acte nécessaire non seulement pour sauvegarder la planète, mais aussi pour alléger nos factures et épargner notre porte-monnaie. S’il est vrai que les causes de la hausse des prix ne dépendent souvent pas de nos habitudes, il est également vrai que chacun d’entre nous peut faire la différence et, à sa petite échelle, limiter la consommation et le gaspillage, à commencer par son foyer et sa cuisine. Comment économiser du gaz et de l’énergie dans la cuisine, sans renoncer à des plats savoureux ? Voici des conseils et des astuces pour y parvenir, avec un œil sur les ustensiles et un accent sur les meilleures techniques de cuisson.

1. Faire cuire les pâtes sur feu éteint

Pour les amateurs de pâtes, symbole de notre tradition, cela peut sembler très curieux, mais il est possible de cuire des spaghettis, des farfalles même avec la flamme éteinte, une technique qui permet d’économiser une bonne quantité de gaz. Vous ne le croyez pas ? Il ne vous reste plus qu’à essayer la “cuisson passive” : dès que l’eau commence à bouillir, jetez-y les pâtes, éteignez la flamme, couvrez avec le couvercle et attendez le temps indiqué sur l’emballage avant d’égoutter et de servir. Ne jetez pas l’eau de cuisson, elle peut être réutilisée de nombreuses façons, dans la cuisine et en dehors.

2. Vapeur

La cuisson à la vapeur, à l’aide d’un cuiseur vapeur, est un excellent moyen de déguster des aliments sains et d’économiser sur votre facture de gaz. Plus qu’une économie d’argent, en fait, il serait plus correct de parler d’une utilisation intelligente du gaz car avec le panier, nous pouvons cuisiner plusieurs plats en même temps : simplement du riz ou des pâtes dans la partie inférieure où l’eau bout, de la viande et du poisson dans le compartiment central et des légumes dans la partie supérieure, pratiquement un repas complet avec une seule cuisinière. Vous pouvez également le faire sans défroisseur.

3. Privilégiez une plus petite cuisinière

Afin d’économiser une bonne quantité de gaz lorsque vous cuisinez, nous vous recommandons d’utiliser autant que possible la plus petite plaque de cuisson, qui consomme jusqu’à 10 % de gaz en moins que les autres plaques.

4. Utilisez correctement les couvercles

Les personnes soucieuses de faire des économies savent que le fait de ne pas gaspiller l’énergie inutilement peut alléger considérablement nos factures d’énergie. Faites attention aux couvercles : dans la cuisine, ils peuvent vraiment nous aider à économiser du gaz, il suffit de bien les utiliser et de les utiliser souvent. Une casserole pleine d’eau avec un couvercle atteindra le point d’ébullition en beaucoup moins de temps et la cuisson dans une poêle sera également plus courte. Ainsi, vous gaspillerez moins et consommerez moins d’essence.

5. Utilisation du four

Le four électrique est un appareil essentiel dans chaque cuisine. Il peut facilement nous aider à économiser du gaz et, s’il est utilisé intelligemment, à consommer le moins d’énergie possible. Comment ? La première règle est de ne pas le préchauffer inutilement pendant trop longtemps avant de cuire vos plats, la deuxième est d’utiliser astucieusement les grilles qu’il contient, en préparant plusieurs choses en même temps, la troisième est de ne pas l’ouvrir souvent lorsqu’il est en action pour ne pas gaspiller la chaleur. Dernière astuce : le four reste chaud pendant au moins 20 minutes après son extinction, mieux vaut ne pas gaspiller cette chaleur, elle peut vous aider à réchauffer vos plats.

6. Utilisation d’un autocuiseur

La cuisson sous pression est l’une des méthodes les moins chères et les plus rapides en cuisine. La cuisine à l’autocuiseur, grâce à son couvercle hermétique qui retient la chaleur et génère la pression, permet d’économiser du gaz et du temps et, si elle est bien faite, elle nous permet de réaliser de nombreuses recettes.

7. Prolonger le trempage des ingrédients secs

Pois chiches, haricots, fèves et pois chiches : les légumineuses sèches nécessitent de longs temps de cuisson, ce qui se traduit par une plus grande utilisation de gaz et d’énergie mais, même dans ce cas, il est possible de limiter notre consommation. Le truc ? Prolongez le temps de trempage : laissez tremper les légumes secs toute la nuit et même pendant 24 heures avant de les cuisiner, ils cuiront ainsi plus vite et votre facture d’énergie sera plus légère.

Related Posts

Un bref aperçu de la crêpière professionnelle

Un bref aperçu de la crêpière professionnelle

No Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.